Les spécificités d’une clôture en bois

Les clôtures sont des dispositifs permettant à la fois de sécuriser, de limiter et de rehausser l’esthétique d’une propriété. Actuellement, elles sont conçues à partir de matériaux très variés, permettant de choisir la clôture qui s’adaptera le mieux aux besoins et au bâti existant. Parmi les matériaux les plus utilisés, il y a le bois qui inclut naturellement des avantages non négligeables, mais qui a également des faiblesses, selon la gamme de l’essence utilisée.

Les différents styles de clôtures en bois

Comme le bois est facile à travailler, il offre plusieurs possibilités de style pour les clôtures. C’est également le matériau qui s’accorde le plus à tous les styles architecturaux, qu’il s’agisse d’une maison traditionnelle, moderne, contemporaine ou autre. Il y a alors :

  • Les clôtures traditionnelles. Ce sont celles qui sont les plus souvent conçues en bois. Pour s’adapter au mieux aux caractéristiques de la maison, elles se déclinent en plusieurs formes. Elles peuvent être en piquets, sous forme de rondins, en lamelles, etc.
  • Les palissades. Ce style de clôture est connu pour la grande sécurité et l’intimité qu’elle offre. Ce sont des planches de bois jointes par des lisses. Selon les besoins, les palissades peuvent être pleines ou ajourées.
  • Les panneaux. Le style est basé sur le même principe que les palissades et offre les mêmes avantages. La seule différence réside dans le fait que les panneaux sont des éléments préfabriqués.
  • Les claustras. Il s’agit plutôt d’une cloison que d’une clôture. Cependant, certains propriétaires l’utilisent comme des clôtures pour séparer la propriété avec celles des voisins. Elles se présentent sous forme de lamelles de bois tissées et sont superposables selon les dimensions voulues.

Les différentes essences de bois pour clôture

Tout comme l’ensemble de la menuiserie d’une propriété, les clôtures peuvent être conçues à partir de n’importe quel type de bois. Toutefois, la résistance, l’apparence et le coût de la clôture seront influencés par l’essence de bois utilisée. On a alors le choix entre :

  • Les bois blancs qui sont les plus accessibles en termes de prix. Toutefois, ces essences demandent de fréquents entretiens pour pallier sa fragilité.
  • Les bois massifs sont les meilleurs en termes de résistance et d’esthétique. Leurs entretiens sont donc basiques, mais elles peuvent s’avérer chères à l’acquisition.
  • Les bois exotiques sont connus pour leurs grandes résistances à la putréfaction. Ils ne demandent ainsi que peu d’entretien, mais sont généralement plus chers que les bois classiques.

Les avantages et contraintes du bois en tant que clôture

Conçues en bois, les clôtures rehaussent considérablement l’authenticité et la noblesse de la propriété. Pour qu’elles soient en harmonie avec le reste, les clôtures en bois peuvent également être peintes suivant des couleurs très variées. En plus, le bois présente une grande durabilité par rapport aux autres matériaux, qu’il s’agisse de bois blanc, massif ou exotique.

Néanmoins, comme les clôtures sont constamment exposées aux différentes agressions extérieures (pluies, vents, neiges, rayonnement solaire, pollution, etc.), elles demandent des entretiens plus importants lorsqu’elles sont fabriquées avec du bois. Comme produits de traitement et d’entretien, il y a le vernis et la lasure. Agissant comme une enveloppe, le vernis protège le bois contre les chocs (rayures, tâches, etc.). Par contre, la lasure imprègne le bois et le protège contre les insectes et les champignons.